http://www.traitdunionmagazine.com/

Dans un regard croisé entre les arts et la société, ce numéro s’attachera à penser la femme dans les cinq pays du Maghreb : la Mauritanie, la Lybie, l’Algérie, le Maroc et la Tunisie. L’intérêt est de porter un regard nouveau sur la femme maghrébine, sous le prisme de son engagement quotidien à tous les niveaux de la société civile, artistique et scientifique.

Modératrice : Saoussen Tabia, Professeure de français et membre de l'Association Bizerte Cinéma

Imèn Moussa : Née à Bizerte, elle est poétesse et Docteure en Littératures française et francophone. Co-rédactrice en chef du numéro spécial « Ana Hiya : la femme maghrébine droit dans les yeux » pour Trait d'Union Magazine, elle consacre ses travaux de recherches autour de la situation des femmes en Afrique du Nord. Co-fondatrice des Rencontres Sauvages de la Poésie en Île de France, elle publie ses textes dans plusieurs magazines internationaux francophones comme World Words Magazine (Allemagne) et World Poetry Mouvement (Colombie). Après un essai édité en 2019 aux Éditions Universitaires Européennes, Imèn MOUSSA publie en 2020 son premier recueil de poésies : Il fallait bien une racine ailleurs, aux éditions l’Harmattan à Paris. Son engagement dans le travail associatif auprès de réfugiés et de demandeurs d'asile en France mais aussi sa passion pour les voyages, font naître dans son écriture poétique le thème de « l'identité nomade et plurielle », dont elle a fait un mode de vie.

Dorra Mahjoubi : Née à Tunis en 1990, elle vit et travaille à Paris. Ses études universitaires artistiques ont débuté à l'Institut des beaux-arts de Tunis en 2013. Artiste polyvalente, Co-fondatrice des Rencontres Sauvages de la Poésie en Île de France, Dorra Mahjoubi chante, peint, dessine, fait de la performance, de l’installation, de l’art vidéo, écrit des poèmes et des articles. L'artiste choisit à travers les vieux portraits des femmes un retour aux sources : La femme source de vie. Entre le mythe orientaliste dans le livre de Flaubert "Salammbô" et le Bovarisme "Madame Bovary", Dorra mélange les titres, et les concepts afin de chercher à esquisser un portrait contemporain de "Madame Salammbô".

RENDEZ-VOUS le 08 mars à 19 h

"> Femmes Maghrébines, droit dans les yeux | Alliance Française Bizerte
Disable Preloader

Femmes Maghrébines, droit dans les yeux

Pour célébrer la journée internationale des droits des femmes, l’Alliance Française de Bizerte en partenariat avec le Majestic, vous donne RENDEZ-VOUS, avec Imén Moussa et Dorra Mahjoubi, à l'occasion de la sortie du numéro spécial de Trait d'Union Magasine "Ana Hiya"

http://www.traitdunionmagazine.com/

Dans un regard croisé entre les arts et la société, ce numéro s’attachera à penser la femme dans les cinq pays du Maghreb : la Mauritanie, la Lybie, l’Algérie, le Maroc et la Tunisie. L’intérêt est de porter un regard nouveau sur la femme maghrébine, sous le prisme de son engagement quotidien à tous les niveaux de la société civile, artistique et scientifique.

Modératrice : Saoussen Tabia, Professeure de français et membre de l'Association Bizerte Cinéma

Imèn Moussa : Née à Bizerte, elle est poétesse et Docteure en Littératures française et francophone. Co-rédactrice en chef du numéro spécial « Ana Hiya : la femme maghrébine droit dans les yeux » pour Trait d'Union Magazine, elle consacre ses travaux de recherches autour de la situation des femmes en Afrique du Nord. Co-fondatrice des Rencontres Sauvages de la Poésie en Île de France, elle publie ses textes dans plusieurs magazines internationaux francophones comme World Words Magazine (Allemagne) et World Poetry Mouvement (Colombie). Après un essai édité en 2019 aux Éditions Universitaires Européennes, Imèn MOUSSA publie en 2020 son premier recueil de poésies : Il fallait bien une racine ailleurs, aux éditions l’Harmattan à Paris. Son engagement dans le travail associatif auprès de réfugiés et de demandeurs d'asile en France mais aussi sa passion pour les voyages, font naître dans son écriture poétique le thème de « l'identité nomade et plurielle », dont elle a fait un mode de vie.

Dorra Mahjoubi : Née à Tunis en 1990, elle vit et travaille à Paris. Ses études universitaires artistiques ont débuté à l'Institut des beaux-arts de Tunis en 2013. Artiste polyvalente, Co-fondatrice des Rencontres Sauvages de la Poésie en Île de France, Dorra Mahjoubi chante, peint, dessine, fait de la performance, de l’installation, de l’art vidéo, écrit des poèmes et des articles. L'artiste choisit à travers les vieux portraits des femmes un retour aux sources : La femme source de vie. Entre le mythe orientaliste dans le livre de Flaubert "Salammbô" et le Bovarisme "Madame Bovary", Dorra mélange les titres, et les concepts afin de chercher à esquisser un portrait contemporain de "Madame Salammbô".

RENDEZ-VOUS le 08 mars à 19 h

Partager: